Penguin est un filtre algorithmique mis en place par Google depuis 2012. Lorsque ces techniques de backlinks et de netlinking sont détectées, Google pénalise les sites sur optimisés. Ces derniers affichent un moins bon classement dans les pages de résultats.

Qui a créé Google Penguin ?

La mise à jour algorithmique Google Penguin a été introduite officiellement le 24 avril 2012. Soit un peu moins d’une année après le déploiement de l’algorithme Google Panda. Les mises à jour Penguin et Panda (contenus de mauvaise qualité) ont été mises en place pour renforcer l’algorithme de Google, le Page Rank. Celui-ci est basé sur l’analyse de liens qui participent au classement d’une page web.

Qu’est-ce qu’un filtre algorithmique ?

Un filtre algorithmique est un algorithme intégré dans l’algorithme global de Google. Il permet de vérifier des données et signaux précis. Le moteur de recherche peut vérifier si le site correspond à ses « Guidelines ». Si ce n’est pas le cas, sa note de pertinence sera affectée. Le classement sera donc fonction de cette note globale. Google prend en compte de nombreux critères de pertinence. Plus de 200 critères sont connus actuellement. L’algorithme de Google est un algorithme puissant composé de multiples algorithmes. Google est un écosystème complexe formé de nombreuses verticales qui font appel à des algorithmes différents.

Comment le filtre Google Penguin fonctionne ?

Le filtre Google Penguin punit sévèrement les pages contenant des ancres de liens sur optimisées. Les principales causes de l’application de pénalités Google sont les suivantes :

  1. ancre de texte ressemblant trop à une requête ;
  2. création de liens factices ;
  3. échanges de liens de mauvaise qualité.

Google Penguin : impact sur le référencement naturel

Lorsqu’un site Internet est crawlé par les robots de Google, ceux-ci appliquent une pénalité en temps réel s’ils détectent des techniques SEO de sur optimisation. La pénalité Google Penguin peut impacter sévèrement le classement et le positionnement d’un site Internet. Pire, elle peut s’avérer catastrophique en SEO. Cette sanction peut entraîner :

  • une perte de classement conséquente ;
  • une désindexation partielle d’une URL ;
  • une désindexation complète ;
  • un blacklistage de la page concernée.

Peut-on savoir si l’on a été impacté par Google Penguin ?

La réponse est clairement non. On ne peut jamais savoir par quel algorithme un site (ou une page) est touché. Généralement, on peut faire une corrélation entre la publication ou la mise en ligne d’une page et son classement. La Google Search Console peut aider, tout comme des outils SEO d’analyse de liens (Majestic SEO, SEMRush et Ahrefs notamment).

Comment enlever une pénalité Google Penguin ?

Si vous vous apercevez que votre site est touché par un filtre algorithmique, vous devez agir. Cette étape peut demander du temps. C’est pourquoi, il est toujours préférable d’anticiper et de ne jamais pratiquer des techniques dites black hat SEO. Google Penguin est connu pour être l’une des sanctions les plus sévères. En revanche, cette pénalité n’est pas irréversible. En effet, il est possible de sortir de cette pénalité. Pour cela, des actions correctives doivent être menées :

  • analyser les ancres de textes de chacune de vos pages ;
  • supprimer les backlinks factices ;
  • réduire les mots-clés dans vos contenus web ;
  • diversifier davantage vos textes d’ancrage.

Quels sont les autres filtres algorithmiques de Google ?

Google emploie de nombreux filtres algorithmiques pour optimiser l’expérience utilisateur et offrir continuellement plus de qualité à ses lecteurs. Voici les principaux filtres algorithmiques à connaître :

  • Google Panda ;
  • Google Pigeon ;
  • Google Hummingbird (ou colibri) ;
  • Vicinity ;
  • algorithme de Rocchio ;
  • index mobile first ;
  • Google Page Experience ;
  • Bert ;
  • algorithme Page Layout ;
  • algorithme Google MUM.